Portraits | Vitrine du Bas-Saint-Laurent http://www.bas-saint-laurent.org/babillards/portraits Thu, 01 Jan 1970 00:00:00 +0000 Dernières publications provenant de notre babillard portraits Cabrina Francoeur Marchioni http://www.bas-saint-laurent.org/babillards/portraits babillards/portraits/cabrina-francoeur-marchioni De retour dans la région en 2013, j’ai obtenu un baccalauréat en communication, rédaction et multimédia à Sherbrooke puis j’ai travaillé quelques années à Montréal en organisation d’évènements. Quand j’en ai eu assez de la routine du métro, boulot, dodo, je me suis expatriée au Costa Rica pendant quatre mois. À mon retour au Québec, je suis venue m’installer à Matane, au Bas-Saint-Laurent. Il n’était plus question que j’abandonne la mer à nouveau. Lorsque Sabrina est revenue ici, elle a démarré l’entreprise, puis je me suis jointe à elle. Depuis, j’y travaille à temps plein : une partie de plaisir au quotidien!
La nature est au coeur de notre région; faisons-la découvrir!
Pourquoi avez-vous choisi le Bas-Saint-Laurent?
La mer.

La région regorge de talents, de jeunes avec de grandes ambitions. Il faut continuer de les aider à devenir plus grands. La nature est au cœur de notre région; faisons-la découvrir!

Un coup de cœur dans votre MRC?
La chaleur des habitants.

Pour en savoir plus sur Cabrina Francoeur Marchioni
Consultez le site des Bombes Créatives et un article à leur sujet.

]]>
Colombe Saint-Pierre http://www.bas-saint-laurent.org/babillards/portraits babillards/portraits/colombe-st-pierre Il est admis dans le monde de la restauration que la cuisine d’un chef est le reflet de sa personnalité. Colombe St-Pierre est une voyageuse, une aventurière, une amoureuse et une passionnée. Après une dizaine d’années à découvrir le monde et les cuisines de pratiquement tous les continents, sa passion l’a ramenée dans le Bas-Saint-Laurent, au Bic, son village natal pour y ouvrir son restaurant.La cuisine d’une région est le reflet de ses habitants, plus elle réjouit, plus il fait bon vivre!

Colombe St-Pierre est une femme de conviction, un être perfectionniste et autodidacte. Par sa présence dans la région du Bas-Saint-Laurent, et en tant que chef cuisinière, Colombe St-Pierre souhaite que les gens se rendent compte de l’incroyable diversité de leur patrimoine alimentaire et qu’ils conservent, protègent et transmettent ce qui fait partie de leur identité propre.

Pourquoi avez-vous choisi le Bas-Saint-Laurent?
Après avoir passé 11 ans à l’étranger et à Montréal, lorsque je suis revenue dans la région, je voulais montrer que les démarches comme celle que je mets en œuvre en préconisant l’achat local et l’autonomie alimentaire sont possibles loin des grands centres. J’aime travailler avec les produits locaux parce qu’il faut collaborer avec le milieu. J’aime aussi m’ouvrir à la diversité, notamment aux produits naturels sauvages comestibles.

Pour en savoir plus sur Colombe St-Pierre

]]>
Dany Provencher http://www.bas-saint-laurent.org/babillards/portraits babillards/portraits/dany-provencher Natif de La Sarre en Abitibi, j’habite au Bas-Saint-Laurent depuis maintenant 16 ans.

J’ai étudié au Collège Saint-Laurent en musique et fait mon baccalauréat en éducation à l’Université Laval. Musicien professionnel depuis plusieurs années, j’ai été engagé, en 2000, à l’école secondaire de Dégelis pour y enseigner et développer la musique. J’ai créé et mis en place un programme de musique de Stage Band.
Je trouve que le Bas-Saint-Laurent est, de loin, l’endroit rêvé pour vivre…
Aujourd’hui, il y a des cours de musique pour tous les niveaux et deux Stage Bands Élite (junior et senior) qui se produisent dans des spectacles de toutes sortes et dans des concours provinciaux et internationaux. J’ai poursuivi ma carrière de musicien et j’ai formé le groupe Rockin’blues en 2003 après ma rencontre avec le guitariste-chanteur Stéphane Michaud. Je me concentre principalement sur cette formation musicale ainsi que sur le Tremplin de Dégelis.

Pourquoi avez-vous choisi le Bas-Saint-Laurent?
Pour le travail et pour la nature. J’ai déménagé plus de huit fois dans ma vie et je trouve que le Bas-Saint-Laurent est, de loin, l’endroit rêvé pour vivre.

Un coup de cœur dans votre MRC?
Le parc national du Lac-Témiscouata.

Pour en savoir plus sur Dany Provencher
Consultez un article à son sujet, sa page Facebook du Stage Band ou son site www.lerockinblues.com

]]>
Julien Harvey http://www.bas-saint-laurent.org/babillards/portraits babillards/portraits/julien-harvey Tous les finissant et finissantes ont un point en commun : accéder au marché de l’emploi, ce n’est pas facile. La concurrence est forte et malgré la détermination, des démarches infructueuses peuvent causer bien des tracas aux jeunes professionnels (mais pourquoi donc ils ne m’ont pas rappelé, j’étais pourtant le candidat idéal!).

Devant cette situation, je me suis dit pourquoi ne pas sortir de la zone de confort : on part pour Trois-Pistoles! Après tout, ce n’est pas tous les jours que nous avons la chance de n’avoir aucune attache à un lieu. Les périodes de transition entre deux emplois ou à la fin des études sont de bons exemples.
Osez sortir des grands centres, vous verrez combien les régions ont à offrir…
Trois ans plus tard, le grand saut m’aura conduit vers l’emploi que je souhaitais durant mes études. La région des Basques est un milieu plein de défis pour les jeunes professionnels et on s’y sent apprécié. Mon conseil? Osez sortir des grands centres, vous verrez combien les régions ont à offrir pour celles et ceux qui ont envie d’aller quelque part.

Bref, on cherche toujours une façon de s’ennuyer et on n’y arrive pas… et toi?

Un coup de cœur dans votre MRC?
L’ambiance rétro de la cantine d’Amours, les accumulations de poudreuse au centre de ski du Mont-Saint-Mathieu, les baignades dans la rivière Trois-Pistoles, notre maison ancestrale qu’on apprend à connaître en la rénovant.

Pour en savoir plus sur Julien Harvey
Consultez la vidéo.

]]>
Lydie Fontaine et Stéphane Delêtre http://www.bas-saint-laurent.org/babillards/portraits babillards/portraits/lydie-fontaine-et-stephane-deletre Nous avons choisi la région pour la beauté des paysages et les belles conditions de vie pour une famille! J’ai étudié au Cégep de La Pocatière en éducation spécialisée. Puis, j’ai poursuivi mes études en psychoéducation. Nous sommes établis à Saint-Pacôme où nous élevons nos deux enfants. Nous travaillons tous deux au Cégep de La Pocatière. Je suis intervenante psychosociale et Stéphane, professeur d’informatique. » — Lydie

« J’ai une maîtrise en information-communication de l’Université de La Réunion. Avant d’occuper mon poste au Cégep de la Pocatière, j’ai été notamment chargé d’enseignement en information-communication à l’Université de La Réunion pendant une dizaine d’années. » — Stéphane

Pourquoi avez-vous choisi le Bas-Saint-Laurent?
La beauté des paysages, les belles conditions de vie pour une famille (pas de circulation, services à proximité) et nos emplois sont les principaux facteurs de cette décision.

Un coup de cœur dans votre MRC?
Les couchers de soleil!

]]>