Bas du fleuveBas-St-Laurent
menuRetour à l'accueilContactez-nousPlan du siteÀ propos du site
Le Bas-Saint-Laurent, tout lui réussit !


Imprimer/Suggérer/Contacter
Version imprimable Suggérer ce texte à un ami Contacter l'auteur

André Simard fait tomber le château fort libéral de Kamouraska-Témiscouata
Collaboration de Maurice Gagnon, Le Placoteux,
30 novembre 2010

La chef du Parti Québécois, qui en était à sa 6e visite dans le comté dans le cadre de cette campagne, a félicité André Simard, mais aussi les autres candidats à l’élection (Photo: Maurice Gagnon)
La chef du Parti Québécois, qui en était à sa 6e visite dans le comté dans le cadre de cette campagne, a félicité André Simard, mais aussi les autres candidats à l’élection (Photo: Maurice Gagnon)

LA POCATIÈRE - Il n’y avait pas eu de député du Parti Québécois dans Kamouraska-Témiscouata depuis la victoire de Léonard Lévesque aux élections de 1976 et 1981. André Simard a fait tomber ce château fort libéral, lundi soir, en l’emportant par une majorité de 196 voix sur la libérale France Dionne.

Ainsi, au moment de mettre sous presse, le péquiste André Simard avait obtenu 7 213 voix (36,85 %). La libérale France Dionne arrivait 2e avec 7 017 voix (35,85 %). Gérald Beaulieu de l’Action démocratique du Québec était 3e avec 4 509 voix (23,03 %). Le candidat de Québec solidaire, Serge Proulx, obtenait 522 voix (2,67 %) et celui du Parti vert, Frédéric Brophy Nolan, 314 (1,60 %).

La faible avance remportée par M. Simard n’est pas sans rappeler l’élection de novembre 1998 alors que le libéral Claude Béchard avait été élu par 110 voix de majorité sur le péquiste Denis Simard. Au scrutin du 8 décembre 2008, M. Béchard remportait sa plus importante majorité avec 6 612 voix.

Changement

Présente au rassemblement du candidat Simard, la chef du PQ, Pauline Marois, a dit que la population de Kamouraska-Témiscouata avait « voté pour que ça change ». Elle voit cette victoire comme une répétition pour la générale. « C’est ici que ça commence », a lancé Mme Marois, reprenant le slogan de la ville de La Pocatière.

André Simard a remercié les électeurs, son organisation et son épouse, mais surtout ses parents qui lui ont transmis des valeurs « d’intégrité, de franchise et d’honnêteté. » M. Simard s’est, entre autres, engagé à organiser une rencontre avec les maires du comté. Il a aussi eu une pensée pour l’ancien député Claude Béchard, décédé en septembre dernier.

Mise à jour : 2010-11-30 08:34:30

Retour Retour Haut Haut de la page

Accueil | Aide | Politique de confidentialité | Droits d'auteur | Avis Légal | Contactez-nous | À propos du site
Copyright © 2004-2014 CRÉBSL. Tous droits réservés.