Bas du fleuveBas-St-Laurent
menuRetour à l'accueilContactez-nousPlan du siteÀ propos du site
Le Bas-Saint-Laurent, tout lui réussit !


Imprimer/Suggérer/Contacter
Version imprimable Suggérer ce texte à un ami Contacter l'auteur

Projet novateur aux écoles Saint-Jean et Langevin de Rimouski: Un portable pour tous est lancé
Édith De Champlain, Commission scolaire des Phares
9 octobre 2011

[Logo]

Rimouski - La direction des écoles secondaires Saint-Jean et Langevin, en collaboration avec ses partenaires, la Fondation Maurice Tanguay, le Club Optimiste de Rimouski, L’œuvre Langevin et les Sœurs du Saint-Rosaire, est heureuse d’annoncer la réalisation du projet Un portable pour tous, qui est de doter tous les enfants des quatre classes régulières d’élèves handicapés ou avec des difficultés d’adaptation et / ou d’apprentissage de ces écoles d’un mini-ordinateur portable personnel.

Ce projet a été initié il y a plus d’un an par trois parents d’élèves impliqués dans la démocratie scolaire à l’école Saint-Jean, Mme Micheline Lizotte, M. Richard Larocque et M. Gervais Malouin, appuyés dans leur démarche par le personnel des écoles. Soixante-quinze appareils ont été acquis jusqu’à présent.

«Tous les élèves n’apprennent pas de la même façon ni au même rythme. Nous avons pensé fournir des outils de travail différents à des jeunes qui apprennent différemment», explique Mme Lizotte. «Nous avons choisi des enfants qui ont besoin d’outils différents pour apprendre. Afin de stimuler leur intérêt pour les travaux scolaires, de les conforter dans leur aptitude à apprendre et de les valoriser, ils auront tous un mini-ordinateur portable en leur possession pour les travaux en classe, et ce, jusqu’à la fin de l’année scolaire», ajoute Mme Édith De Champlain, directrice des deux écoles.

Ce projet émanant du milieu a trouvé écho dans la communauté : quatre donateurs privés ont accordé un mandat de confiance aux promoteurs du projet Un portable pour tous en y contribuant financièrement et sans condition. La Fondation Maurice Tanguay, dont on connaît l’engagement auprès des enfants éprouvés, collabore au projet pour une somme de 17 000 $. Le Club Optimiste de Rimouski, qui œuvre pour la jeunesse, verse un montant de 1 500 $. L’œuvre Langevin et les Sœurs du Saint-Rosaire ont démontré leur appui au projet en faisant chacun un don de 350 $. L’ensemble de ces sommes ont permis de donner vie à un projet qui, nous en avons la certitude, contribuera à la motivation et à réussite scolaire des élèves.

À propos de la Commission scolaire des Phares
La Commission scolaire des Phares couvre le territoire des municipalités régionales de comtés de La Mitis et de Rimouski-Neigette. Elle offre des services à près de 10 000 élèves, jeunes et adultes. La Commission scolaire des Phares joue un rôle de premier plan en matière d’éducation. Elle intervient au préscolaire, au primaire et au secondaire, en formation professionnelle, en formation des adultes et offre également un service d’aide aux entreprises en plein essor. Par la mise en œuvre quotidienne de sa mission, la Commission scolaire des Phares favorise l’accès au savoir et à la culture, contribue au rehaussement du niveau scientifique, culturel, spirituel et professionnel et assure la promotion de l’éducation. Le rôle de la Commission scolaire des Phares dans le développement régional en fait un rouage essentiel de la région bas-laurentienne.

Mise à jour : 2011-10-07 14:47:02

Retour Retour Haut Haut de la page

Accueil | Aide | Politique de confidentialité | Droits d'auteur | Avis Légal | Contactez-nous | À propos du site
Copyright © 2004-2014 CRÉBSL. Tous droits réservés.