Bas du fleuveBas-St-Laurent
menuRetour à l'accueilContactez-nousPlan du siteÀ propos du site
Le Bas-Saint-Laurent, tout lui réussit !


Imprimer/Suggérer/Contacter
Version imprimable Suggérer ce texte à un ami Contacter l'auteur

La diversification économique et industrielle: des retombées économiques importantes pour la MRC de La Mitis
Danielle Jean, Municipalité régionale de comté de La Mitis
6 novembre 2011

[Logo]

Mont-Joli - Depuis maintenant quatre ans, la MRC de La Mitis, avec l’aide du CLD de La Mitis et en partenariat avec le gouvernement du Québec, a mis en œuvre diverses mesures concrètes pour stimuler le développement et la diversification économiques des entreprises sur son territoire.

Elle a bénéficié, entre autres, d’investissements provenant du Fonds de soutien aux territoires en difficulté (FSTD) du ministère des Affaires municipales, des régions et de l’organisation du territoire (MAMROT) et du Fonds d’aide aux municipalités monoindustrielles (FAMM) du ministère du Développement économique, de l’exportation et de l’innovation (MDEIE).

Des résultats concrets
Outre ces initiatives, l’accompagnement fait auprès des entreprises de La Mitis a permis de mettre à profit le FAMM en injectant 1 357 767 $ sous forme de subventions dans 25 projets d’entreprise. Ces aides financières ont généré des investissements totalisant 10,34 millions $.

Les projets consistaient par exemple à organiser des conférences et des journées de démonstration, à effectuer des études de faisabilité dans plusieurs secteurs: alimentation, touriste, agriculture, transport, énergie. Ensuite, nous avons modernisé des équipements en vue d’optimiser la production pour diversifier l’offre de produits ou les marchés traditionnellement occupés.

Considérant la crise économique actuelle qui touche l’ensemble des activités manufacturières, en particulier celles de l’industrie forestière, ces investissements ont permis non seulement de créer 36 nouveaux emplois, mais surtout d’en consolider 539 emplois directs pendant une période de récession.

Ces contributions ont été versées dans le cadre d’une entente de 3 ans entre le MAMROT et la MRC de La Mitis pour les années 2010-2013. Cette entente comprend une enveloppe globale de 1 312 372 $, soit un montant de 100 000 $ par année provenant du MAMROT et 250 000 $ par année consentis par le MDEIE pour des projets à caractère économique et porteurs de diversification.

Nouveau contrat de diversification
«D’ores et déjà je peux vous annoncer que le MAMROT a bonifié son entente qui a été prolongée de 2 ans avec une enveloppe globale additionnelle de 605 000 $. Ce montant servira à appuyer des activités, des études et des projets structurants, par exemple le développement d’une filière du lin dans La Mitis. Ce projet a été notamment au cœur de l’activité que ce soit pour le développement d’un outil de référence liée à la valorisation des terres en friches ou encore par des activités d’animation (colloque, journée de démonstration) liées au développement de cette filière ou encore au support d’un promoteur pour une étude visant la fabrication d’écomatériaux à partir de la fibre de lin. Grâce au CLD de La Mitis, cette filière lin avance à grands pas et regroupe maintenant plusieurs agriculteurs et acheteurs potentiels de fibre et anas du lin. Nul doute que dès 2012 des travaux auront lieu et que la population entendra parler plus de ce projet», selon le préfet de la MRC de La Mitis, M. Michel Côté.

Une démarche proactive
Rappelons qu’en 2008, grâce au soutien du FSTD, le CLD de La Mitis avait embauché un conseiller à l’innovation et au développement dont le mandat était d’élaborer une stratégie de diversification industrielle proactive visant le développement de projets innovants et la création de nouvelles entreprises, et ce, dans une perspective de développement durable.

Depuis ce temps, Stéphane Héroux agit comme personne-ressource au sein de l’équipe du CLD de La Mitis et travaille en collaboration avec les acteurs socio-économiques mitissiens afin d’identifier et stimuler des projets innovants, notamment dans des créneaux innovateurs comme l’écologie industrielle, les ressources agro-industrielles, l’écoconstruction et les énergies renouvelables.

Dans les faits, le CLD de La Mitis a mis de l’avant différentes initiatives pour stimuler l’émergence de projets structurants, par exemple l’organisation d’activités sur le thème de l’écoefficacité ou divers potentiels de développement, ou encore le développement d’une filière agro-industrielle pour fabriquer des produits écoconçus à partir de fibres naturelles comme le lin.

Mise à jour : 2011-11-04 14:23:47

Retour Retour Haut Haut de la page

Accueil | Aide | Politique de confidentialité | Droits d'auteur | Avis Légal | Contactez-nous | À propos du site
Copyright © 2004-2014 CRÉBSL. Tous droits réservés.