Bas du fleuveBas-St-Laurent
menuRetour à l'accueilContactez-nousPlan du siteÀ propos du site
Le Bas-Saint-Laurent, tout lui réussit !


Imprimer/Suggérer/Contacter
Version imprimable Suggérer ce texte à un ami Contacter l'auteur

L’observatoire maritime argentin est inauguré: des représentants rimouskois y assistent
Marie-Hélène Gonthier, ACCORD Bas-Saint-Laurent • Créneau : Ressources, sciences et technologies marines
13 novembre 2011

Sur la photo, de gauche à droite: Laurent Bellavance (TMQ), Gustavo Ferreyra (ISMER), Serge Demers (ISMER), Michel Ringuet (UQAR), Gervais Proulx (SYGIF), Jean-Philippe Chenel (SYGIF) et Stéphane Richard (OGSL).
Sur la photo, de gauche à droite: Laurent Bellavance (TMQ), Gustavo Ferreyra (ISMER), Serge Demers (ISMER), Michel Ringuet (UQAR), Gervais Proulx (SYGIF), Jean-Philippe Chenel (SYGIF) et Stéphane Richard (OGSL).

Rimouski - Au cours de la semaine du 7 novembre 2011, Laurent Bellavance de la Technopole Maritime du Québec (TMQ), Stéphane Richard de l’Observatoire global du Saint-Laurent (OGSL), Michel Ringuet de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Serge Demers de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) ainsi que Gervais Proulx et Jean-Philippe Chenel de l’entreprise SYGIF International ont participé à une mission en Argentine.

Cette mission avait pour objectif de permettre aux participants rimouskois d’assister à un séminaire sur le développement côtier durable, ainsi qu’à l’inauguration officielle de l’observatoire situé dans la Baie de San Jorge, à Comodoro Rivadavia, en Argentine.

[Logo]

Issu d’un partenariat entre plusieurs membres de Technopole Maritime du Québec, l’observatoire argentin récemment inauguré se base sur un modèle développé régionalement (OGSL). À l’occasion de cette mission, les participants rimouskois ont ainsi pu prendre part à la présentation des bouées de fabrication rimouskoise (Multi-Électronique) qui ont également été mises en service mercredi.

Rappelons que les relations entre Rimouski et l’Argentine ne sont pas nouvelles, la collaboration scientifique entre l’Institut des sciences de la mer de l’Université du Québec à Rimouski et l’Argentine ayant débuté au cours des années 80. Cette collaboration, s’étant accrue depuis les années 2000, a permis l’envoi de deux bouées océanographiques de fabrication rimouskoise vers la baie de San Jorge, en Argentine, en septembre dernier. Ces bouées permettront de recueillir des données scientifiques ayant une très grande valeur pédagogique et favoriseront une meilleure gestion de l’environnement marin particulier de cette zone.

[Logo]

À propos de Technopole Maritime du Québec
Technopole Maritime du Québec vise à accélérer le développement du créneau des sciences, technologies et biotechnologies marines du Québec en assurant son rayonnement sur les scènes nationale et internationale, en offrant des services à valeur ajoutée aux membres du créneau et en soutenant l’avancement des projets prioritaires à long terme.
www.tmq.ca

[Logo]

À propos de l’UQAR-ISMER
L’Institut des sciences de la mer de Rimouski est dédiée à la découverte et à l’avancement des connaissances fondamentales et appliquées des milieux côtiers, afin d’être en mesure d’évaluer les impacts de l’activité humaine sur nos ressources et de développer les outils scientifiques et techniques indispensables à la bonne gestion de notre patrimoine côtier. La formation universitaire du 2e et 3e cycle en océanographie et la diffusion de ces connaissances à la société font partie intégrante de cette mission.
www.ismer.ca

À propos de Sygif International
SYGIF international est une entreprise de service-conseil en géomatique et de commercialisation de produits. Plus spécifiquement, elle offre des services en programmation et en développement de système en géomatique et en informatique.www.sygif.qc.ca

À propos de l’OGSL
L’OGSL fournit, par son portail Internet, un accès intégré aux données sur le Saint-Laurent issues d’un réseau d’organismes gouvernementaux, universitaires et communautaires. La synergie créée par la mise en commun de l’information, des moyens et des expertises des fournisseurs de données se traduit en une capacité accrue de servir la collectivité.

[Logo]

L’accès à l’information mise en valeur via l’OGSL offre également des opportunités de développement de produits et de services dérivés et, conséquemment, des bénéfices socio-économiques considérables. L’OGSL contribue à une gestion durable de l’écosystème global du Saint-Laurent en rendant accessibles à l’ensemble de la communauté les connaissances nécessaires à la prise de décision dans différents domaines tels la sécurité publique, les changements climatiques, le transport et la gestion des ressources.
www.ogsl.ca

Mise à jour : 2011-11-13 10:46:46

Retour Retour Haut Haut de la page

Accueil | Aide | Politique de confidentialité | Droits d'auteur | Avis Légal | Contactez-nous | À propos du site
Copyright © 2004-2014 CRÉBSL. Tous droits réservés.