Bas-St-LaurentBas du fleuve
menu Retour à l'accueilContactez-nousPlan du siteÀ propos du site
Le Bas-Saint-Laurent, tout lui réussit !



Imprimer/Suggérer/Contacter
Version imprimable Suggérer ce texte à un ami Contacter l'auteur

Le Club Rikitik de l’école Paul-Hubert de Rimouski à la Compétition FIRST Robotics: À deux doigts d’un exploit inespéré!
Daniel Carré, Commission scolaire des Phares

le 20 mars 2012

Rimouski - L’équipe Rikitik 3996 de l’école Paul-Hubert est de retour de sa compétition au festival de robotique de Montréal, qui se tenait au Stade Uniprix les 15, 16 et 17 mars derniers. Cet événement était organisé par Fusion Jeunesse, FIRST Québec et Zone01.

Un total de 20 élèves de l’école Paul-Hubert et de 3 étudiants du Cégep de Rimouski étaient accompagnés de Daniel Carré, responsable du Club Rikitik, Kevin Dionne, coordonnateur FIRST et étudiant en Génie électrique à l’Université du Québec à Rimouski, Maxime Samson, mentor et professeur au Cégep de Rimouski en Technique du génie mécanique et maintenance industrielle et Noémi Lambert, technicienne en travaux pratiques à l’école Paul-Hubert.

Pour sa troisième année de participation à la compétition de robotique Zone01 utilisant la technologie LEGO, les participants du Club Rikitik ont remporté 2 médailles d’or sur une possibilité de 4.

Parallèlement, le Club Rikitik participait pour une première fois à la compétition FIRST Robotics. Il s’agit de la plus grande compétition de robotique en Amérique. Elle regroupe au total plus de 2 400 écoles en provenance de plusieurs pays. Lors du festival, 37 équipes, incluant celle du Club Rikitik, étaient au rendez-vous. Parmi elles, certaines provenaient des États-Unis et de l’Ontario. Quelques-unes possédaient 17 années d’expérience.

L’équipe du Club Rikitik, dont le slogan est «Une équipe, une région!», a fait très bonne figure. Elle a remporté la distinction «Créativité», remise par un jury composé d’ingénieurs d’entreprises québécoises de grande renommée, dont Bombardier et CAE. « Les juges ont été séduits par la qualité d’intégration de nos systèmes, explique M. Daniel Carré, par la simplicité du mécanisme de notre bras multifonctions et par son efficacité, démontrée sur l’arène de compétition ».

Lors des parties de qualification, contre toute attente, l’équipe a terminé en deuxième place, à seulement 2 points de la première. Cette position lui a permis de remporter une deuxième distinction, celle de l’« Équipe recrue ayant obtenu le plus haut classement en qualification ».

Après avoir remporté 2 parties en quarts de finale, ainsi que la première de la demi-finale, le robot d’une des deux équipes qui constituaient l’alliance du Club Rikitik a éprouvé certaines difficultés techniques. M. Carré raconte le dénouement de la compétition : « Nous avons dû jouer la deuxième joute avec seulement deux robots contre trois. Nous nous sommes inclinés par un point seulement. Malheureusement, notre coéquipier n’a pu nous rejoindre pour le dernier match et nous avons été éliminés. Malgré cette défaite crève-cœur, nous sortons la tête haute de cette merveilleuse compétition ».

L’équipe du Club Rikitik tient à remercier ses précieux commanditaires, dont TELUS, son partenaire majeur, d’avoir cru en ses chances de réussite. Elle remercie également la ville de Rimouski, l’Université du Québec à Rimouski, le Cégep de Rimouski, la Commission scolaire des Phares et le Carrefour des sciences pour leur support. « Finalement, merci à nos mentors, car, sans eux, cette aventure n’aurait pu prendre vie. Nous vous disons à l’année prochaine ! », conclut M. Carré.

Mise à jour : 2012-03-19

Sujet : Études primaires, secondaires et professionnelles Document RSS Sciences et technologie Document RSS

Retour Retour Haut Haut de la page

Accueil | Aide | Politique de confidentialité | Droits d'auteur | Avis Légal | Contactez-nous | À propos du site
Copyright © 2004-2013 CRÉBSL. Tous droits réservés. Propulsé par Neural 2.2c
Conception Oznog co. Multimédia