Bas du fleuveBas-St-Laurent
menuRetour à l'accueilContactez-nousPlan du siteÀ propos du site
Le Bas-Saint-Laurent, tout lui réussit !


Imprimer/Suggérer/Contacter
Version imprimable Suggérer ce texte à un ami Contacter l'auteur

L’Université du Québec à Rimouski accentue son positionnement en Argentine
Jean-François Bouchard, Université du Québec à Rimouski (UQAR)
18 avril 2012

Le directeur de l’UQAR-ISMER, Serge Demers (à droite), en compagnie de l’ambassadrice du Canada en Argentine, Gwyneth Kutz, du gouverneur de la Province de Chubut, Martin Buzzi, et du ministre de la Science, de la Technologie et de l’Innovation productive de l’Argentine, Lino Barañao, lors de la signature de l’entente de coopération en sciences de la mer.
Le directeur de l’UQAR-ISMER, Serge Demers (à droite), en compagnie de l’ambassadrice du Canada en Argentine, Gwyneth Kutz, du gouverneur de la Province de Chubut, Martin Buzzi, et du ministre de la Science, de la Technologie et de l’Innovation productive de l’Argentine, Lino Barañao, lors de la signature de l’entente de coopération en sciences de la mer.

Rimouski - L’Université du Québec à Rimouski vient de signer un accord de coopération internationale avec le Ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation productive de l’Argentine et la Province de Chubut afin d’intensifier son partenariat sur le plan de la recherche, du développement et de l’innovation en sciences de la mer en Atlantique sud. Une entente qui accentue le positionnement de l’UQAR en Argentine.

Cet accord avec le Ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation productive de l’Argentine et la Province de Chubut fait suite à la mise en place d’un observatoire océanographique dans le golfe de San Jorge. « Il ouvre la porte à une reconnaissance nationale officielle de notre partenariat par l’Argentine », souligne le recteur de l’UQAR, Michel Ringuet. « C’est une excellente nouvelle pour notre positionnement à l’international. »

L’UQAR-ISMER a joué un rôle central dans la création de cet observatoire océanographique dans le golfe de San Jorge. Ce projet a été mené par le Centre d’innovation et développement de la mer Australe (CID-Mer Australe), une institution mise en place par la Province de Chubut afin d’assurer une utilisation optimale des ressources marines et un développement soutenu des activités scientifiques liées à la mer dans une perspective de développement durable.

La nouvelle entente de collaboration vise à intensifier le partenariat entre l’UQAR-ISMER et le CID-Mer Australe afin de créer le Centre Argentin Canadien d’Innovation et de Développement en Sciences de la Mer. « L’entente facilitera des partenariats de recherche entre ce centre de recherche argentin et l’ISMER », indique Serge Demers, directeur de l’Institut des sciences de la mer. « Cela pourrait même aller jusqu’à l’utilisation du Coriolis II pour des recherches le long de la côte en Argentine. Nous devenons des partenaires très privilégiés pour le développement des sciences de la mer en Argentine. »

Signé le 29 mars dernier en présence de l’ambassadrice du Canada en Argentine, Gwyneth Kutz, cet accord de trois ans sera renouvelé par une reconduction tacite entre l’UQAR, le Ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation productive de l’Argentine et la Province de Chubut.

L’UQAR va également collaborer à la création d’une nouvelle université en Terre de Feu. Celle-ci sera localisée à Ushuaia. « Nous allons partager notre expérience comme université qui a su se démarquer notamment par son implication sociale et par l’influence qu’elle a eu sur le développement socio-économique de sa région à travers le soutien à l’innovation, la formation de ressources humaines spécialisées, et le dynamisme apporté par la présence d’étudiants, d’employés et de son corps professoral », conclut M. Ringuet.

Mise à jour : 2012-04-17 22:26:02

Retour Retour Haut Haut de la page

Accueil | Aide | Politique de confidentialité | Droits d'auteur | Avis Légal | Contactez-nous | À propos du site
Copyright © 2004-2014 CRÉBSL. Tous droits réservés.