Bas-St-LaurentBas du fleuve
menu Retour à l'accueilContactez-nousPlan du siteÀ propos du site
Le Bas-Saint-Laurent, tout lui réussit !



Imprimer/Suggérer/Contacter
Version imprimable Suggérer ce texte à un ami Contacter l'auteur

Course Claudie-Ouellet et Grand défi Pierre Lavoie : Quelque 1 500 élèves se lanceront dans la course aux cubes énergie
Guy Lavoie, Commission scolaire de Kamouraska - Rivière-du-Loup

le 27 avril 2012

[Logo]

La sixième édition de la course Claudie-Ouellet de l’École secondaire Chanoine-Beaudet s’annonce des plus prometteuses. Plus que jamais, les élèves des écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup seront invités à cumuler des cubes énergie dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie. Ce sont quelque 1 500 participantes et participants qui sont attendus, le vendredi 18 mai 2012, pour cet événement sportif et humanitaire qui, au fil des années, ne cesse de prendre de l’ampleur. Cette année, le Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir mettra l’épaule à la roue sur le plan de l’organisation. Le secteur de fabrication mécanique confectionnera les médailles qui seront remises aux vainqueurs des différentes courses à pied.

Rappelons que le but de cette course unique en son genre est de sensibiliser les élèves à l’importance de bouger et d’adopter de saines habitudes de vie. Pour le directeur général de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, M. Yvan Tardif, les liens entre la course Claudie-Ouellet et le Grand défi Pierre Lavoie sont appelés à se tisser davantage.

« L’an dernier, la course Claudie-Ouellet de l’École secondaire Chanoine-Beaudet est devenue l’événement phare des activités mises de l’avant par notre organisation dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie. Cette année, nous allons encore plus loin. La présence de M. Pierre Lavoie à notre conférence de presse en témoigne avec force. Le maillage de la course Claudie-Ouellet avec le Grand défi Pierre-Lavoie constitue un excellent catalyseur pour faire bouger nos gens tout en soutenant une cause qui nous tient tous à coeur. Le 18 mai prochain, nous invitons nos écoles, nos élèves, les membres de notre personnel, les parents de même que la communauté à se joindre aux coureuses et coureurs qui seront à Saint-Pascal, ou à participer aux différentes activités sportives qui se tiendront sur notre territoire en lien avec la course Claudie-Ouellet. »

Une grande aventure humaine

À moins d’un mois du premier départ, les préparatifs vont bon train. L’École secondaire Chanoine-Beaudet est à mettre la dernière main en vue de la tenue de cet événement qui sera organisé dans le cadre du Festival étudiant et du mois de l’activité physique.

Encore cette année, ce sont près d’une centaine de personnes, des accompagnatrices et accompagnateurs, des bénévoles, des membres du personnel de l’École secondaire Chanoine-Beaudet, des partenaires financiers qui unissent leurs efforts en vue de faire de cette course un franc succès. À l’instar de Claudie qui était reconnue pour son implication scolaire, nombre d’élèves occuperont différentes fonctions dans l’organisation de cette course, en assurant, entre autres, la logistique, la sécurité et les ravitaillements. Porte-parole du comité organisateur, MM. François Dupont, François Boucher et Frédéric Boehme, trois enseignants de l’École secondaire Chanoine-Beaudet, ont tenu à remercier toutes les personnes qui contribuent de près ou de loin à la réussite de la course Claudie-Ouellet.

« La course Claudie-Ouellet est devenue une grande aventure humaine, un événement rassembleur qui touche de plus en plus de gens. Nous aimerions exprimer un merci spécial à M. Pierre Lavoie. Son appui envers notre course est fort apprécié. Nous sommes très reconnaissants. Nous ferons tout notre possible pour cumuler le plus grand nombre de cubes énergie. Nous tenons à remercier la commission scolaire d’avoir réuni les conditions gagnantes pour faire de la course Claudie-Ouellet un événement de premier plan. Cette année, nous rejoignons rien de moins que 100 % des écoles primaires et secondaires de notre territoire. Nous tenons aussi à remercier nos partenaires financiers qui nous permettent d’assurer la pérennité de cet événement dans le temps. Sans eux, tout ceci ne pourrait être possible. »

Joie de vivre, santé et sport

Pour l’édition 2012, les participantes et participants sont invités à relever le défi de parcourir soit un, trois ou cinq kilomètres dans les rues attenantes à l’école secondaire Chanoine-Beaudet qui seront fermées partiellement pour l’occasion. Des médailles usinées par le secteur fabrication mécanique du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir seront remises aux trois premiers de chaque épreuve. L’atmosphère sera de nouveau à la fête : jeux géants, sauts à l’élastique, musique et animation seront au rendez-vous. Des t-shirts à l’effigie de la course - confectionnés par l’entreprise scolaire Claudi-O en collaboration avec des élèves en adaptation scolaire - seront remis aux quelque 1 500 coureuses et coureurs. De plus, un « workout » géant sera animé sur l’heure du dîner par des enseignantes de l’école de concert avec des élèves en sport étudiant et la troupe de danse.

Tout comme l’an dernier, des activités satellites se tiendront un peu partout sur l’ensemble du territoire de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup. De fait, les établissements scolaires sont invités à participer à distance à l’événement en tenant une activité sportive dans le milieu, et ce, d’au moins quinze minutes. Déjà, plusieurs écoles ont manifesté leur intention de se joindre à la course Claudie-Ouellet.

Soulignons que les courses à pied qui se tiennent à Saint-Pascal s’adressent plus spécifiquement aux élèves du troisième cycle du primaire de même qu’à ceux du secondaire. Pour leur part, les activités satellites sont ouvertes à tous les élèves.

Tout sera donc mis en place pour faire bouger le plus d’élèves possible lors de cette journée consacrée à la joie de vivre, à la santé et au sport.

La course Claudie-Ouellet revêt une dimension humanitaire. Les coureuses et coureurs sont conviés à recueillir dans leur milieu au moins deux dollars en vue de leur participation à cet événement sportif et humanitaire. Soulignons qu’en juin dernier, un montant de 4 137 $ a été remis au département de pédiatrie du Centre hospitalier régional du Grand-Portage. Cet argent permettra de mettre un peu de lumière dans le coeur des enfants malades, et ce, en rendant leur séjour à l’hôpital plus agréable.

Des cubes et des cubes énergie

Tout comme la course Claudie-Ouellet, le Grand défi Pierre Lavoie vise à développer de saines habitudes de vie. Il promeut aussi la persévérance scolaire chez les jeunes de 6 à 12 ans et, par effet d’entraînement, leurs parents. Ce concours amical se déroule durant tout le mois de mai dans les écoles primaires du Québec. L’idée est très simple : plus les élèves font de l’activité physique à l’école, à la maison, plus ils accumulent de points pour leur école. Chaque 15 minutes d’exercice représente un cube énergie. Les élèves peuvent s’amuser à suivre la progression de leur école sur le site LevetoietBouge.com, se comparer avec d’autres écoles de leur région et s’encourager à accroître leur performance afin de gagner le grand prix. Ils peuvent aussi voir le Stade olympique se remplir de cubes énergie.

Présent à la conférence de presse, M. Pierre Lavoie a indiqué que ce qui le rend le plus fier, c’est de voir que le mouvement lancé en 2009 est en train de contaminer tout le Québec.

« Merci de faire la différence, car, sans vous, rien ne serait possible ! »

Un tout nouveau logo

Le comité organisateur a profité de la conférence de presse pour rendre public le tout nouveau logotype de la course Claudie-Ouellet. Cette course a été mise en place pour rendre hommage à une jeune élève de l’École secondaire Chanoine-Beaudet. À la suite de son décès, ses collègues de classe, de concert avec l’équipe-école, ont décidé de mettre en place cet événement sportif et humanitaire qui, maintenant, rayonne à la grandeur de la commission scolaire. Claudie a perdu la vie en 2006 à la suite d’un banal accident qui n’aurait pas dû avoir de conséquence tragique. Elle était âgée de 15 ans. Elle venait de compléter sa quatrième secondaire. Elle souffrait d’une maladie très rare, le « déficit en facteur XIII », qui se traduit par un trouble de la coagulation.

Claudie était connue pour être une élève émérite, reconnue pour être une jeune femme combative et impliquée dans son milieu. C’est pourquoi elle a reçu en février dernier le diplôme honorifique de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup. Décerné par la direction générale, ce diplôme rend hommage à une personne qui s’est illustrée par sa passion, ses qualités humaines, son engagement dans le milieu, son implication exceptionnelle. En plus d’apparaître au tableau d’honneur, le ou la récipiendaire reçoit un diplôme honorifique numéroté. À cette reconnaissance, s’ajoute une bourse de 1 000 $ remise par l’entreprise Premier Tech.

Le 18 mai 2012, participons à cette grande aventure. Soyons de la course Claudie-Ouellet et relevons collectivement le Grand défi Pierre Lavoie !


Mise à jour : 2012-04-26

Sujet : Études primaires, secondaires et professionnelles Document RSS Santé et bien-être Document RSS

Retour Retour Haut Haut de la page

Accueil | Aide | Politique de confidentialité | Droits d'auteur | Avis Légal | Contactez-nous | À propos du site
Copyright © 2004-2013 CRÉBSL. Tous droits réservés. Propulsé par Neural 2.2c
Conception Oznog co. Multimédia