Bas du fleuveBas-St-Laurent
menuRetour à l'accueilContactez-nousPlan du siteÀ propos du site
Le Bas-Saint-Laurent, tout lui réussit !


Imprimer/Suggérer/Contacter
Version imprimable Suggérer ce texte à un ami Contacter l'auteur

Équithérapie à l’École Mgr-Boucher de Saint-Pascal : La grande aventure se poursuit pour la classe-ressource
Guy Lavoie, Commission scolaire de Kamouraska - Rivière-du-Loup
13 juin 2012

[Logo]

Saint-Pascal - Le 8 juin dernier, dans une ferme située à Kamouraska, les élèves de la classe-ressource de l’École Mgr-Boucher de Saint-Pascal ont présenté avec beaucoup de fierté ce qu’ils ont appris, au cours des derniers mois, lors des ateliers d’équitation. En présence de leurs parents, ils ont animé une courte rencontre pour présenter leur projet. Ils ont procédé, ensuite, au dévoilement d’une maquette faite de matières recyclées sur laquelle ils devaient se représenter. Le sourire illuminant leur visage, ils se sont rendus, par la suite, au centre d’entraînement où ils ont pu enfin monter à cheval, effectuant des manoeuvres simples, puis de plus en plus complexes, sous la direction de Mme Rébecka Michaud, spécialiste du domaine équestre de la ferme Gijamika de Kamouraska.

Il s’agissait de la dernière journée d’une grande aventure qui a débuté en avril dernier. Au cours des derniers mois, ces élèves - qui vivent avec des différences - ont eu la chance de s’ouvrir davantage à l’univers du cheval. Ils ont pris part à des ateliers d’équitation thérapeutique ou équithérapie, et ce, sous la supervision de Mme Marielle St-Pierre, enseignante, et de Mme Caroline Beaulieu, technicienne en éducation spécialisée de la classe ressource. Ces intervenantes ont pu compter sur le concours d’élèves du deuxième cycle de l’École secondaire Chanoine-Beaudet, qui accompagnaient les élèves et les aidaient à réaliser les différentes activités.

Ce projet - qui a été initié il y a quelques années par Mme St-Pierre - a permis aux élèves de vivre une expérience éducative significative tout en s’amusant.

« L’équitation thérapeutique vise à stimuler les élèves sur le plan physique, mental, intellectuel, émotionnel et comportemental. En plus d’être thérapeutique, cette forme d’équitation est tout aussi éducative qu’amusante. Les objectifs poursuivis varient selon chaque élève. Ils sont fixés en fonction de la cavalière ou du cavalier, de son expérience et de ses besoins. Au début, les élèves ont été sensibilisés aux soins à apporter au cheval. Par la suite, ils ont appris à apprivoiser leur cheval, à s’en approcher, à le monter de manière sécuritaire en vue d’effectuer différentes figures. »

En plus d’effectuer de nombreux apprentissages, les élèves ont pu s’ouvrir de nouveaux horizons et se faire un nouvel ami, d’expliquer Mme St-Pierre.

« Le cheval est devenu un nouvel espace d’apprentissage complémentaire à celui de la classe, leur compagnon d’aventure avec qui ils étaient appelés à progresser. Au fil des ateliers, ils ont développé une complicité avec leur monture. Ils ont amélioré leur écoute des consignes. Ils ont appris à dominer leur peur, à gérer leur nervosité, à effectuer des exercices de plus en plus difficiles. À titre d’exemple, ils ont appris à améliorer leur latéralité via les différents parcours qu’ils devaient exécuter avec le cheval. Au terme de la démarche, ils ont travaillé leur estime de soi. Ils l’ont renforcée. L’expertise de Mme Rébecka Michaud de la ferme Gijamika a joué de nouveau un grand rôle dans la réussite de ce projet. »

Un projet qui porte bien son nom : « Du rêve à la réalité ! »

Mise à jour : 2012-06-13 06:12:10

Retour Retour Haut Haut de la page

Accueil | Aide | Politique de confidentialité | Droits d'auteur | Avis Légal | Contactez-nous | À propos du site
Copyright © 2004-2014 CRÉBSL. Tous droits réservés.